Tableau des Katas par grade 

-->Cliquez sur le nom pour ouvrir la feuille ou la vidéo du kata:

Taikyoku Shodan     Taikyoku Nidan     Taikyoku Sandan

Heian Shodan      Heian Nidan   Heian Sandan   Heian Yodan   Heian Godan

Tekki Shodan

 Katas en vidéo:

Taikyoku Shodan     Taikyoku Nidan     Taikyoku Sandan

Heian Shodan (ralenti)   Heian Shodan 

Heian Nidan

Heian Sandan

Heian Yodan

Heian Godan

 

 

    Les Katas   

Les Katas par grade (les 29 katas de l'école shotokan) :

Débutants: 3 katas

  • Taikyoku Shodan
  • Taikyoku Nidan
  • Taikyoku Sandan
1er dan : 6 katas
  • HEIAN 1-2-3-4-5 : période de paix au Japon ; Paix et tranquillité
  • TEKKI SHODAN : le cavalier de fer (1)
 
2ème dan : 5 katas
  • BASSAÏ DAÏ : traverser (ou pénétrer) la forteresse
  • EN-PI : l’hirondelle volante
  • JION : temple bouddhique = le Jion-Ji
  • HANGETSU : la demie lune
  • KANKU DAÏ : en regardant le ciel
 
3ème dan : 5 katas
  • GANKAKU : le héron sur le rocher
  • JITTE : les 10 mains
  • KANKU SHO
  • BASSAÏ SHO : traverser (ou pénétrer) la forteresse
  • TEKKI NIDAN :le cavalier de fer (2)
 
4ème dan : 5 katas
  • NI JUSHI HO : "24 pas" (47 temps)
  • SOCHIN : "la force tranquille, calme" (48 temps)
  • JIIN : "temple de l’amour de Bouddha" (47 temps)
  • UNSU : "la main en nuage ; les nuages" (55 temps)
  • TEKKI SANDAN : cavalier de fer (3) (47 temps)
 
5ème dan : 5 katas
  • GOJUSHIHO SHO : 54 pas
  • CHINTE : la main rare (ou bizarre)
  • GOJUSHI HO DAÏ : 54 pas
  • WANKAN : nom du créateur de ce kata à Okinawa (ou la couronne du roi)
  • MEIKYO : polir le miroir.

 

Karaté Kata se décompose en 4 Chapitres

1-Kata de base

2-Kata avancés

3-Kata supérieurs

4-Kata des origines

Taikyoku Shodan
Taykyoku Nidan
Taykyoku Sandan
Heian Shodan
Heian Nidan
Heian Sandan
Heian Yondan
Heian Godan
Bassai Dai
Bassai Sho
Kanku Dai
Kanku Sho
Tekki Shodan
Tekki Nidan
Tekki Sandan
Chinte
Empi
Gankaku
Gojushiho Dai
Gojushiho Sho
Hangetsu
Jiin
Jion
Jitte
Meikyo
Nijushiho
Sochin
Unsu
Wankan
Ten-no-kata
Sanchin
Tensho
Happoren
 

Le sens du Kata :

Pour le néophyte, le Kata semble représenter un combat imaginaire contre plusieurs adversaires imaginaires.

Pour le spectateur, le Kata doit évoquer un combat réel contre plusieurs adversaires imaginaires.

Le pratiquant, durant l’exécution du kata, doit ressentir et exprimer un combat réel contre plusieurs adversaires réels.

 

L’intérêt des Katas :

Ils sont la transmission du savoir technique depuis le Maître fondateur jusqu’à nous.

Bien sur, il serait illusoire de croire que ce savoir ne s’est pas altéré au cours des transmissions successives de maîtres à élèves. Néanmoins, il est important de préserver cet outil pédagogique essentiel afin que chacun puisse découvrir, dans sa pratique, le sens qu’il entend donner à une séquence gestuelle issue d’un kata.

Ainsi le bunkaï, application du kata avec partenaire(s), est libre, pourvu qu’il s’appuie sur des techniques et des positions les plus proches possibles du kata d’origine, et qu’il soit cohérent et vraisemblable en terme d’efficacité.

 

Si je devais vous indiquer un livre de référence pour les katas, je vous mentionnerais mon livre de chevet :

Karaté Kata – Les 30 Katas du Shotokan
de Roland Habersetzer